Gabriel Rigaux

Pianiste – Compositeur

gabriel-rigauxNé en octobre 1982, il découvre le piano à l’âge de 15 ans et entre dans la classe de Pierre-Alain Volondat en 1998. Après une année auprès de Pierre Réach, il suit l’enseignement de Michele Innocenti au conservatoire de Montmorency de 2000 à 2005. Parallèlement il a suivi la classe d’orgue de Yannick Daguerre.

Inscrit à la Sorbonne paris-1 il obtient, en 2007, son Master en philosophie à la Sorbonne Paris 1 et réalise son mémoire sur Nietzsche et Wagner sous la direction d’Eric Blondel. Passionné par l’orchestre et la composition, il entre, en 2005, dans la classe d’orchestration et d’écriture au CRR d’Aubervilliers avec, respectivement, Guillaume Connesson et Thomas Lacôte et intègre la classe de piano avec Svetlana Samsonova. Il suit également un parcours de piano jazz auprès de Claude terrannova, dans ce même CRR, de 2009 à 2011. Au cours de l’année 2011-2012, il intègre la classe de direction d’Adrian Mc Donnell au conservatoire du 15 ème arrondissement.

En tant que pianiste il s’est produit au festival Pianissime de Sannois en 2007, à la collégiale de Montmorency en 2009 avec l’Orchestre de l’Ile-de-France dans le 2° Concerto de S.Rachmaninov, en 2010 au concerts du temple d’Enghien en duo avec le violoniste chinois Guo Gan, et, en tant qu’organiste à l’église St Jean de Paris, ou en 2012 à l’église St Augustin pour la célébration de la fête nationale lituanienne.

De 2003 à 2008 il est organiste au temple réformé d’Enghien-les-bains puis, de 2008 à 2011, suppléant à Notre Dame de l’Assomption de Paris, ainsi que St Hyppolite et St Honoré d’Eylau.

Il est accompagnateur de la classe de chant et de la chorale de l’école de musique de St Gratien en 2012 ainsi que professeur de piano rattaché, de 2009 à 2012 à l’Institut de Culture Musicale. Il travaille ainsi à l’élaboration d’un cahier pédagogique pour l’apprentissage du piano.

Il est l’auteur d’un catalogue d’œuvres variées :

Son quintette à vent est joué en 2010 sous la direction de Catherine Simonpietri, son oeuvre El-Bareh est jouée par Nasredine Dalil accompagné de l’orchestre du CRR d’Aubervilliers et enregistrée à Radio-France en Mars 2011. Sa fantaisie pour Cor et piano  Le voile de Maya est interprétée par Cyrille Imbrosciano en juin 2012. Son Concerto pour Erhu est joué en 2012 au Théâtre Jean Vilar par l’Orchestre du conservatoire de Shangaï avec Guo Gan pour soliste. En juillet 2012, il est parmi les finalistes du concours international de composition Anton Dvorak. En 2014 il achève son quatuor à corde et sa Fantaisie pour Clarinette et Piano. En 2015 l’Oiseleur de Longchamps et Pierre Girod créent cinq de ses mélodies pour piano et baryton léger.